shadow

ENTER YOUR KEYWORDS

Nos projets

Nos projets

Voici les projets envisagés pour 2019 :

Construction de l’école de Boganangone :

Située à une heure de la grande bourgade de Boda (Lobaye), Boganangone n’a plus d’école importante depuis de nombreuses années. Nous souhaitons aider ce village avec la création d’une nouvelle école. Le budget de construction est  d’environ 10 000€ par classe. Nous souhaitons construire un premier bâtiment de 3 classes avec une extension prévue de 3 autres classes en 2020.

Centre de santé de Zoméa :

C’est un projet que nous souhaitons mener : ce centre existe depuis les années 80. Il a été le premier centre de santé de la province à soigner la population autochtone des pygmées “Aka”. C’est un petit hôpital bien équipé qui fonctionne très bien, accueillant aussi la population des villageois non “Aka”. Hélas l’ONG italienne qui soutenait les frais de fonctionnement depuis des années, vient de se retirer pour diverses raisons. Ce centre aux confins de la forêt risque d’être fermé. Nous sommes donc à la recherche d’un financement, qui s’élève à 12 000€ euros par an.

Construction de deux classes de maternelle dans des villages proches de M’baiki :

Nous aimerions construire deux classes de maternelle pour des écoles primaires qui n‘en ont pas dans les villages de Belou et Café Machado. Ces classes pourront accueillir environ 60 enfants.
L’expérience prouve que les enfants scolarisés tôt finissent davantage le cursus scolaire primaire que les autres.
Le budget de construction et d’aménagement (mobilier) d’un petit bâtiment de maternelle est d’environ 12 000 euros.

École de Bombolet, M’baiki :

L’école récemment agrandie, enclavée dans le village, a besoin d’une clôture partielle et d’un petit terrain de sport. L’écoulement des eaux, sur un terrain en pente pose problème. Des travaux sont à envisager pour éviter le ravinement et la sape des fondations des bâtiments. Le coût des 3 projets, est de 10 000€. Une aide aux frais de fonctionnement de cette école est apportée par l’association Les Rameaux verts avec qui nous gérons conjointement ce projet.

Aide à la pharmacie diocésaine de M’baiki (préfecture et évêché de la Lobaye) :

Après les évènements de 2013-2014, le système de santé du pays s’est écroulé. Le diocèse a toujours eu à coeur d’aider l’enseignement et la santé. Une pharmacie diocésaine vient d’être reconstruite à M’baiki. Elle fournit en médicaments des postes de santé secondaires (comme notre centre de N’gotto), qui, eux même se chargent d’approvisionner les petits postes de santé locaux. L’apport en médicament complète bien, sans les concurrencer le travail des postes de santé d’état.
Nous pouvons envoyer des médicaments qui seront réceptionnés par L’ASSOMESCA qui est une structure officielle nationale. Toute aide pour ce projet est bienvenue.

Réhabilitation de deux bâtiments de la paroisse de N’gotto qui logent le collège public :

L’aide apportée à la scolarisation des enfants ne doit pas s’arrêter à l’école primaire. C’est pourquoi Batali aide le collège public de N’gotto, récemment créé, et qui ne fonctionne pas encore très bien. Ce collège, érigé fin 2017 en CES (et donc va jusqu’au bac), n’a pas de bâtiment… Il est donc logé depuis sa création dans deux anciens bâtiments de la paroisse, plus une salle paroissiale. Les deux bâtiments ont besoin d’être réhabilités. Les devis sont faits. Le container qui vient d’arriver à Bangui contient de quoi monter une bibliothèque pour ce collège, ainsi que de nombreux livres scolaires français qui pallieront à l’absence totale de livres. Batali a déjà donné des livres, dictionnaires, cartes de géographie et divers depuis quelques années. L’installation de la bibliothèque pour laquelle un local paroissial vient d’être libéré sera faite fin 2018, en coordination avec l’association de parents d’élèves du collège.

Projet informatique pour le centre pédagogique universitaire de Bangui :

Nous désirons aider le centre de pédagogie universitaire (CPU) de Bangui, qui nous envoie bénévolement des formateurs en pédagogie pour nos maîtres. Ce centre qui forme les professeurs d’université, organise aussi des sessions de formations diverses et des séminaires pratiques. Batali a fourni quelques ordinateurs portables au personnel du service, mais le CPU a cruellement besoin de matériel informatique pour les étudiants-chercheurs. Nous recherchons donc des ordinateurs fixes d’occasion, mais récents, pour équiper ce centre. Il faudra aussi prévoir le financement d’onduleurs, et si possible d’un rétroprojecteur. Un document est disponible pour les personnes désirant aider ce projet.