shadow

ENTER YOUR KEYWORDS

Nos projets

Nos projets

Voici les projets de 2022 :

Fin de la construction de l’école de Boganangone :

Après avoir financé un premier bâtiment d’école en 2019, l’association Batali est en train de participer à la construction d’un second bâtiment permettant d’accueillir ainsi toutes les classes du primaire.

Centre de santé de Zoméa :

C’est un projet que nous souhaitons mener : ce centre existe depuis les années 80. Il a été le premier centre de santé de la province à soigner la population autochtone des pygmées “Aka”. C’est un petit hôpital bien équipé qui fonctionne très bien, accueillant aussi la population des villageois non “Aka”. Ce centre aux confins de la forêt risque d’être fermé faute de financement. Nous sommes donc à la recherche de ce  financement, qui s’élève à 12 000€ euros par an.

Projet d’extension de l’ école de jeunes filles de Mbata

L’éducation des jeunes filles est un défi en République Centrafricaine et les retenir dans le cursus scolaire n’ est pas aisé. Il existe un internat à Mbata, petite ville proche de Mbaiki ,qui accueille 85 élèves. Nous désirons aider cet établissement en dotant des jeunes filles de bourses d’études . Afin d’augmenter la capacité d’accueil de cet internat, dans un premier temps, nous aménageons le dortoir avec des lits superposés. Un projet à long terme est en train de voir le jour:  construction d’un dortoir et d’un réfectoire qui permettraient de recevoir 200 élèves.

Développement du projet de la pharmacie diocésaine de Mbaiki

Pour la troisième année consécutive une fondation canadienne nous aide à appuyer le système de santé diocésain en Lobaye, en nous donnant des médicaments pour la pharmacie centrale . Ce projet, supervisé par une équipe de médecins et pharmaciens-conseils , se développe progressivement.

Réhabilitation de deux bâtiments de la paroisse de N’gotto qui logent le collège public :

L’aide apportée à la scolarisation des enfants ne doit pas s’arrêter à l’école primaire. C’est pourquoi Batali aide le collège public de N’gotto, récemment créé, et qui ne fonctionne pas encore très bien. Ce collège, érigé fin 2017 en CES (et donc va jusqu’au bac), n’a pas de bâtiment… Il est donc logé depuis sa création dans deux anciens bâtiments de la paroisse, plus une salle paroissiale. Les deux bâtiments ont besoin d’être complétement réhabilités même si la toiture d’un des bâtiments a déjà été réparée. Le second bâtiment nécessiterait une importante restauration. Cependant l’installation d’une petite bibliothèque et salle d’étude , en coordination avec l’association de parents d’élèves du collège, s’y organise doucement.